Iconbit Hoverboard smart scooter 5

Essai de l'Iconbit Gyropode

C’est mon premier Hoverboard !

Hop, je déballe, vite je branche et j’attends patiemment de pouvoir monter dessus.

Après 1 heure de charge (les appareils sont plus ou moins chargés á 50%) ça y est, je peux enfin l’essayer ! Petit conseil, même si on vous dit que c’est facile, prenez tout de même vos précautions… la chute arrive plus vite que prévu.

Personnellement j’ai opté pour la bonne vieille méthode du couloir. Je mets un pied sur l’appareil et avant de monter, je mets chacune de mes mains sur les murs opposés du couloir. Sage précaution, car je ne suis pas tombé (du moins pas cette fois).

5 minutes… c’est le temps qu’il m’aura fallu pour commencer à comprendre le fonctionnement, mais surtout à garder l’équilibre. Passé ce temps, on commence à pouvoir faire quelques figures (demi-tour sur soi-même par exemple).

Des me lendemain je suis parti l’essayer au Parc avec mon fils (lui étant dit son vélo). Ça fonctionne très bien et attise la curiosité des passants. Attention aux trous dans le revêtement, les roues n’étant pas énormes, ça peut vite mener à une belle chute, surtout que la bête monte quand même à 15 km/h.

Petit retour gratuit, mais qui vaut son pesant d’or, l’appareil peut se recalibrer. C’est très utile si comme moi vous rencontrez un modèle où les patins ne sont pas tout à fait parallèles aux sols (entraînant des compensations permanentes du corps pouvant mener à des courbatures). Un comble pour un appareil permettant de se déplacer sans effort.

À noter qu’à la 1re chute l’appareil est très vite rayé. Quid de la résistance de la coque dans la durée ?

Et vous… tentés ?